WEB SIDE STORIES

« Jamais homme sage n'a souhaité rajeunir » [Jonathan Swift]




Forfait illimité ???

Le français est une belle langue, mais surtout pas entre les mains des opérateurs de téléphonie mobile. Un article de Zdnet.fr sur les récentes mésaventures survenues aux clients d'Orange.



Forfait illimité ???

Factures 3G exorbitantes : Orange annonce quelques mesures

par Olivier Chicheportiche, ZDNet France. Publié le 20 novembre 2009

Business - La consommation data des clients professionnels sera mieux encadrée promet l'opérateur au centre d'une nouvelle tempête.

Orange va devenir le spécialiste de la communication de crise. Après avoir géré la vague de suicides qui frappe l'entreprise, l'opérateur doit aujourd'hui calmer la fronde de certains de ses abonnés professionnels qui ont vu leurs factures Internet mobile exploser alors qu'ils croyaient, les naïfs, avoir accès à des forfaits illimités.

Après une première tentative d'explications, Orange a du faire face à des attaques en règle de la part de l'UFC Que Choisir et même du régulateur qui a menacé de légiférer sur le sujet.

Il fallait donc réagir. Et vite. Ce vendredi, l'opérateur annonce quelques mesures d'urgence destinées à ses abonnés de forfaits Internet Pro Everywhere 24/24 (à travers des clés 3G+). Objectif : corriger les défaillances des systèmes d'alerte et mieux informer.

Alertes personnalisées

En premier lieu, lorsque la consommation dépassera de 200 euros par mois le prix du forfait souscrit, l'accès sera bloqué. Dans cette situation, un commercial de l'opérateur appellera le client pour le prévenir que ce seuil a été dépassé. 4000 clients seraient concernés par ces dépassements.

Dans le même temps, Orange contactera tous ses clients professionnels abonnés à ces offres dont la consommation data "dépasse les standards". Une quarantaine de clients serait concernée.

Enfin, d'ici la fin de l'année, l'opérateur proposera "pour le même prix, une offre illimitée qui permettra de mieux contrôler les factures sur les usages en France métropolitaine".

De quoi calmer les esprits ? A l'avenir on attend surtout d'Orange et de ses petits camarades de mieux expliquer aux clients le concept très vague d'illimité. Rappelons que ces forfaits, s'ils sont bien illimités dans le temps (7/7 jours et 24/24 heures), ne le sont pas dans le volume de données échangées (limité généralement à1 Go par mois).

Mais ça, les nouveaux clients ne le savent pas et les vendeurs ne sont pas toujours clairs sur cette question.

Dans ses conditions générales de vente, Orange précise que le dépassement est ensuite facturé 0,17 euro HT par Mo. En cas de roaming (c'est-à-dire une connexion sur le réseau d'un opérateur étranger), la facture flambe. Au-delà du forfait autorisé, le Mo coûte pas moins de 5 euros HT (1 Go de dépassement et la facture s'alourdit de 5000 euros).

Pour éviter ces situations catastrophiques, les opérateurs envoient généralement des alertes à leurs abonnés. Mais il est souvent déjà trop tard. Dans le cas du client de Petite-Forêt près de Valenciennes, Orange indique avoir envoyé un mail d'alerte lorsque la consommation a atteint les 12 000 euros...

La solution pourrait en fait venir de la Commission européenne. En 2010 entrera en vigueur une réglementation imposant à l'opérateur de couper une connexion lorsque le dépassement atteint les 50 euros par mois.


N.B

Vous avez bien lu : passé le premier giga les autres gigas sont factures 5000 euros ! Dans ces conditions comment ose-t-on parler de forfait illimité ? D'une part ce n'est pas un forfait, d'autre part ce n'est pas illimité. Pourquoi les opérateurs mobiles continuent ils à facturer aussi cher la consommation en datas, obligatoire compte tenu de la lourdeur grandissante des pages Internet ? Due en grande partie à  la publicité, qui profite aux opérateurs, et pas aux clients. Il est indécent de pousser les consommateurs au multimédia et de les rançonner en même temps au prix incroyable de 5000 euros le méga.

Pourqoi ? Parce que les opérateurs sont des voleurs qui escroquent leurs clients comme au coin d'un bois. S'ils étaient honnêtes il n'y aurait pas besoin d'une règlementation européenne en 2010 pour les obliger à couper une connexion  lorsque le dépassement atteint les 50 euros par mois. S'ils étaient honnêtes ils n'appelleraient pas "illimité" des contrats qui ne le sont absolument pas.

Une seule question : Mais que fait la police ?



Samedi 21 Novembre 2009

Lu 2070 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito