WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Fin annoncée d'un monopole : le Wimax à la Réunion !



Fin annoncée d'un monopole : le Wimax à la Réunion !
Depuis l'arrivée d'Internet à la Réunion le monopole de France Télécom était une réalité malheureusement incontournable de notre île.

Cette époque est désormais révolue avec l'arrivée du Wimax, grâce à l'opérateur XTS. Il faut tout de même signaler que la Réunion devient le premier territoire français à disposer du Wimax. En métropole, Free, qui dispose d'une licence, ne l'a pas encore déployé.

Qu'est ce que le Wimax ? Pour simplifier c'est un standard de réseau sans fil permettant, entre autres, de fournir un accès Internet haut débit aux zones non couvertes par les technologies filaires classiques (Adsl, Câble, ou lignes spécialisées T1) Ce standard a été ratifié par la norme IEEE 802.16.

En théorie cette technologie, développée par Intel et Alvarion en 2002, est capable d'obtenir des débits montants et descendants de 70 Mbits/sec avec une portée de 50 kilomètres. Contrairement au Wifi (autre technologie sans fil) le Wimax ne nécessite pas entre la station de base et les abonnés une vue directe.

En gros, le Wimax c'est du Wifi max ! Avec une portée, et des débits infiniment supérieurs. Avec en plus la possibilité de franchir des obstacles, comme des arbres ou des maisons, ce que le Wifi ne sait pas faire.

Le gros intérêt de la chose c'est que désormais pour disposer de l'Internet haut débit (jusqu'à 2 Mbits en ce moment, en attendant mieux, il n'y aura plus besoin d'avoir le téléphone ! Et donc de payer un abonnement à l'opérateur historique. Le système est absolument indépendant de France Telecom. Il prend lui aussi sa source dans le fameux câble Safe mais Xts est un client à part entière du Safe, comme France Telecom.

A noter que pour émettre en Wimax il faut une licence d'opérateur téléphonique. Ce qui est le cas d'XTS, mais qui n'est pas à la portée de tout le monde.

L'autre avantage du Wimax est qu'il peut être déployé dans des régions à l'écart de l'urbanisation, ce qui n'est pas le cas de l'Adsl. Il est donc promis à un grand avenir dans des régions comme l'Afrique, qui si elles attendent l'Adsl, peuvent attendre longtemps. Il va de soi qu'à Madagascar par exemple le Wimax constituerait une solution idéale.

Pour le Réunionnais enfin c'est la garantie de disposer immédiatement d'un statut analogue à celui du dégroupage total en métropole, c'est à dire à l'indépendance totale par rapport à l'opérateur historique.

De plus la Voip, c'est à dire la voix par Internet étant désormais tout à fait opérationnelle, cela signifie qu'il suffit de disposer d'une connexion Wimax, pour disposer du téléphone sans abonnement, gratuit, et illimité, sur la Réunion et vers la métropole en fonction de l'abonnement Wimax souscrit.

Les tarifs de XTS sont, pour l'instant, comparables à ceux de France Telecom. La différence, de taille, est qu'il n'y pas d'abonnement téléphonique (15 euros par mois) pas d'abonnement à Wanadoo, et le téléphone gratuit et illimité sur la Réunion (fixes seulement) Les abonnements haut de gamme comprennent également les communications illimitées vers les téléphones fixes de métropole.

Autre avantage du Wimax il intègre nativement la notion de Qualité de Service, ce qui n'est certes pas le cas des concurrents. A savoir la capacité de garantir le fonctionnement du service à un utilisateur. Pratiquement le Wimax permet de réserver une bande passante pour un usage donné ; par exemple pour le Voip, qui ne supporte pas les goulots d'étranglement.

Cela signifie également que le débit annoncé en Wimax correspondra au débit réel, sauf bien entendu, problèmes exceptionnels de réseau.

Enfin le Wimax permet des débits symétriques, c'est à dire égaux en voie ascendante (upload) et descendante (download) Ce qui permet de mettre enfin en place par exemple des sites Ftp qui ressemblent à quelque chose.

Bien entendu le handicap, temporaire, du Wimax à la Réunion, c'est qu'il vient d'arriver seulement et qu'il faudra du temps avant que toute l'île soit correctement desservie. Pour l'instant sont desservis ; Saint Denis, La Possession-Le port, Saint Pierre et Le Tampon.

En revanche rien n'empêchera dans l'avenir, compte tenu des avantages de cette technologie, d'équiper sans problème des écarts reculés.

Enfin, last but not least, nous n'avons parlé jusqu'à maintenant que du Wimax fixe mais il existe aussi le Wimax mobile, qui permettra, sous peu, d'offrir aux réunionnais des services de téléphonie et d'Internet mobiles haut débit ! Dans ce cas ce sera alors la fin du monopole des opérateurs actuels de téléphonie mobile. Ce qui constituera, sans nul doute, une nouvelle révolution dans notre île.



Mercredi 8 Novembre 2006

Lu 7236 fois
1 2 3 4 5 » ... 8

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique