WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Evènement ! La concurrence, en matière de télécoms, continue sa percée à la Réunion !



Evènement ! La concurrence, en matière de télécoms, continue sa percée à la Réunion !
Après XTS et son Wimax (voir article sur ce site) IZI, www.izi.re fait une apparition remarquée à la Réunion. Précisons en premier lieu qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle société car la maison mère, Mobius, existe depuis longtemps dans l’île pour les professionnels. Cette société s’est déjà fait remarquer pour d’une part avoir gagné un procès retentissant comme France Telecom, et d’autre part pour avoir participé actuellement au projet Gazelle, qui consistait à câbler en fibre optique la plupart des grandes villes de la Réunion.

C’est donc fort d’une bonne connaissance du marché réunionnais que cette société nous propose, à partir du 20 décembre, date hautement symbolique (fin de l’esclavage, sous entendu fin d’un monopole ?) des conditions particulièrement alléchantes, à savoir :

Forfait illimité Megamax Izi, 1024 k en download, 256 k en upload pour 50 euros TTC. C’est quasiment moitié prix, en illimité, par rapport à la « concurrence » de France Telecom, alias Orange et Only, ex OOL.

A compter du mois d’avril prochain ce forfait comprendra aussi la téléphonie illimitée vers les lignes fixes de la Réunion et de la métropole !

Suppression de l’abonnement téléphonique France Telecom pour 30 €
Création d’une ligne téléphonique IZI (sans abonnement) pour 70 €. Ceci correspond à ce qu’on appelle l’Adsl nu en métropole c'est-à-dire la possibilité (enfin) de se débarrasser de l’abonnement France Telecom (obligatoire jusqu’alors en matière d’Adsl) même en zone non dégroupée.

Le terminal wiZibox est loué 3 € par mois (même prix que la livebox de F.T)

Frais de résiliation : 99 euros dégressifs à raison de 3 euros par mois, c'est-à-dire 0 € après 34 mois d’abonnement.

Le premier mois d'abonnement est gratuit jusqu'au 31/03/2007. L'anti spam, la messagerie, l'anti virus sont gratuits ! L'adresse IP fixe est aussi gratuite !

Pour bénéficier de cette offre il suffit de résider dans une zone éligible à l’Adsl, soit actuellement une bonne partie de la Réunion.

Avec une telle offre, et l’expérience de Mobius dans ce domaine, on peut affirmer, sans crainte de se tromper, que la concurrence existe enfin à la Réunion, en matière de télécommunication.

Si vous y ajoutez l’offre Wimax très intéressante, mais encore limitée géographiquement de XTS, autre opérateur alternatif, vous pouvez raisonnablement penser que le monopole de France Telecom à la Réunion est en voie d’extinction.

Bien entendu, comme en métropole, vous pouvez être sûr que France Télecom va traîner les pieds et tout faire pour retarder l’échéance. Mais l’opérateur historique n’a aucune chance de s’en sortir car il a contre lui, les utilisateurs, fatigués de subir son monopole exorbitant depuis tant d’années, la Région Réunion qui a compris depuis longtemps que ce monopole constituait un handicap pour la région, et enfin, depuis peu, des concurrents sérieux, qui se décident enfin à casser les prix scandaleux qui nous étaient imposés.

Il suffit de voir ce qui se passe en métropole, où pourtant F.T fait des efforts pour faire face à la concurrence effrénée qui règne là bas. Les utilisateurs du haut débit se dégroupent à tour de bras, et plus encore depuis l’apparition de l’Adsl nu qui permet le dégroupage des zones non dégroupées. Même FT vend maintenant de l’Adsl nu ! Mais s’il y a encore des demeurés pour continuer à payer un abonnement téléphonique, on continuera sans scrupule à prendre leur argent.

Bien sûr, pour retarder l’échéance, F.T peut compter sur la routine de ceux qui mettent 20 ans avant de monter dans le train du progrès. Imaginez vous que F.T gagne encore de l’argent avec le Minitel, alors que la plupart des services payants proposés par cet engin d’un autre âge, sont en accès gratuit sur Internet !

Mais encore une fois, en 2006, on ne peut espérer prospérer dans les télécoms en freinant des deux pieds, et en se reposant sur la partie la moins dynamique de la population.

Il se trouve que les télécoms sont le moyen le plus rapide pour faire adhérer les français à l’informatique. Skype a fait plus pour le développement de l’informatique et de l’Internet en France que n’importe quelle autre société.

Avec la mondialisation, et la délocalisation qui en découle, l’accès aux télécoms, facile et le moins cher possible, sera de plus en plus massif. Toutes les sociétés qui contribueront à ce développement ne manqueront pas de gagner de l’argent. Quand à celles, comme France Telecom qui ont joué longtemps le Minitel contre Internet, puis le RTC contre l’Adsl, enfin le téléphone vache à lait contre la VOIP, etc. leur sort est scellé.

Elles auront beau changer de nom, (on abandonne France Telecom, mauvais souvenir pour beaucoup d’utilisateurs, pour Orange, une marque de téléphone mobile, donc symbole de modernité et de popularité) elles sont à jamais disqualifiées.

Jeudi 21 Décembre 2006

Lu 4656 fois
1 2 3 4 5 » ... 8

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique