WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Épouser une thaïlandaise, en Thaïlande

J’ai reçu récemment une lettre d’un des lecteurs de ce site me demandant mon avis sur un cas de figure très courant en Thaïlande : de France il correspond par Internet, depuis in certain temps, avec une jeune femme thaïlandaise d’une trentaine d’années.



Épouser une thaïlandaise, en Thaïlande

Il compte venir prochainement en Thaïlande pour concrétiser cette idylle. La jeune personne l’a averti qu’il n’y aurait pas de relations sexuelles avant le mariage et il devra être également "présenté" à sa famille, quelque part en Thaïlande. Ayant lu mes articles sur la Thaïlande en général et les femmes thaïlandaises en particulier il souhaite avoir mon sentiment sur sa situation.

Voici ce que je lui ai répondu.

Concernant ta relation avec une jeune femme thaïlandaise, cela peut être très beau mais aussi très triste. En effet, le rêve de beaucoup de thaïlandaises est de vivre avec un farang (étranger) de préférence financièrement aisé. Ce qui implique souvent des farangs âgés. Tu imagines bien qu'après 60 ans ce qui attire les jeunes femmes chez nous, c'est avant tout notre argent et la sécurité financière qui peut en découler. Ce ne doit pas être un obstacle, mais il ne faut jamais l'oublier en Thaïlande.

Tu me dis qu’elle ne souhaite pas avoir de relations sexuelles avant le mariage. Tous les sexologues, et moi même, sont d’accord pour déconseiller formellement ce genre de comportements.

Par ailleurs, si tu épouses une thaïlandaise, il faut savoir que tu épouses toute sa famille également. A moins que tes futurs beaux parents ne soient riches, il faut savoir qu'en Thaïlande il n'y a pas de retraite, ou si peu, et que ce sont les enfants qui entretiennent leurs parents jusqu'à leur mort. Et donc, les beaux enfants également, même s'ils sont farangs. Il faut bien comprendre, avant de s'engager, qu'une relation comme la tienne, c'est un deal. Elle s'engage à être gentille avec toi, à s'occuper de ton foyer (du point de vue des rapports hommes-femmes la Thaïlande, en général et sauf exceptions confirmant la règle, c'est encore le 19 ème siècle) En contrepartie, tu t'engages à la soutenir financièrement, elle et toute sa famille.

De fait, il se trouve que la rupture de ce genre de deal n'est pas admise dans ce pays. Si tu changes un jour d'avis, c'est toute la vie de ta compagne, et celle de sa famille, qui s'écroulent. Et cela ne se passe jamais bien. La Thaïlande et les thaïlandais sont merveilleux quand tout va bien, mais comme avec ce pays en général, quand ça commence à aller mal, c'est très vite la cata. Et le paradis thaïlandais se transforme très vite en enfer.

J'ai mon meilleur ami qui vient d'en faire la très triste et très amère expérience. Après une liaison de 4 années sans nuage avec une thaïe d'une trentaine d'années il était près à se marier et à la coucher aussi sur son héritage (il a 66 ans) Il se trouve que les parents de sa compagne avaient besoin d'argent pour agrandir leur maison en Issan (nord est, très pauvre, de la Thaïlande) Mon ami a refusé car cela se produisait trop souvent à son goût. Les parents ont alors harcelé leur fille au téléphone pendant des mois pour qu'elle obtienne, par tous les moyens, cet l'argent de mon ami. Ils l'ont tellement harcelé et culpabilisé (une thaïe qui ne subvient pas aux besoins de ses parents est une mauvaise fille) qu'elle a fini par tenter de vendre le 4/4 Toyota 3L que mon ami avait eu la mauvaise idée de mettre à son nom. Il a réussi à stopper la manœuvre en rachetant la voiture pour 200 000 bahts ! Il a pardonné pour cette fois mais par la suite, à plusieurs reprises, elle lui a volé de l'argent liquide (quelques milliers d'euros) qu'il avait chez lui, toujours pour l'envoyer à ses parents en Issan. Il lui avait payé un salon de massage tout équipé, lorsqu'il est venu pour récupérer son équipement, après lui avoir laissé quelques mois l'usage de ce salon en dépit de leur rupture, elle avait tout vendu. Quand il a protesté, elle l'a agoni d'injures et elle est allé jusqu'à lui reprocher la mort très récente de sa mère, en Issan. J'étais présent. Elle n'avait vraiment plus rien à voir avec la femme charmante que j'avais connu.

Entendons-nous bien. Je ne connais pas la personne dont tu parles et elle est certainement charmante, mais les histoires comme celle de mon ami sont très nombreuses en Thaïlande. Y compris des plus dramatiques encore, comme ces farangs qui consentent à habiter avec la famille et finissent leur vie de façon misérable, au fin fond de la Thaïlande, complètement ruinés. Dans ce pays, il faut savoir que l'un des rares attraits des farangs, pour les thaïlandaises, c'est l'argent. Quand un farang n'a plus d'argent, il devient moins que rien. Et moins que rien, pour les thaïlandaises, qui pour beaucoup n'ont rien, c'est vraiment pas grand chose.

La plupart des étrangers en Thaïlande ignorent complètement cet aspect du pays. Ils sont généralement ravis de retrouver une vie amoureuse et sexuelle après 60 ans. Ce qui, contrairement à l'Europe, ne pose aucun problème ici. Mais il leur faut savoir que cela peut finir très mal. C'est également le cas chez nous, évidemment, c'est aussi souvent un deal, mais la rupture est possible, même si elle est parfois douloureuse. En Thaïlande, c'est un drame qui peut devenir parfois très...dramatique.

Personnellement, j'ai vécu sept années dans ce pays et mes relations amoureuses n'ont jamais dépassé la durée d'une nuit. Ainsi, je n'ai jamais eu de problèmes et mes rapports ont souvent été très satisfaisants, mais dûment limités à une relation sexuelle tarifée. Je suis très heureux moi aussi de toujours avoir, à 70 ans, une vie sexuelle bien remplie, mais cela reste d'ordre sexuel uniquement et fait toujours l'objet d'une rémunération, comme il est normal dans ce genre de relations.

Voilà ce que je souhaitais te dire sur ce sujet pour le moins épineux. Etre amoureux après 60 ans, c'est merveilleux. En ce qui me concerne je n'ai plus cette chance, mais, particulièrement en Thaïlande, il convient de garder les yeux bien ouverts et de ne pas se faire trop d'illusions. Notre pouvoir de séduction est entièrement proportionnel au montant de notre compte en banque et l'argent et la belle famille, passeront toujours bien avant tout ce qui pourrait ressembler à une attirance physique. A ce propos, si le sexe est inhérent à la culture africaine par exemple, en Thaïlande, contrairement à une idée très généralement répandue, ce n'est pas le cas du sexe. Certes, on peut acheter du sexe à tous les coins de rue, mais cela s'appelle "faire boum-boum" et plus c'est bref, et plus ces dames sont ravies. Ce qui exclut, mécaniquement, tout ce qui pourrait ressembler à du plaisir pour les travailleuses du sexe locales.

Dernier point, plus je vis en Thaïlande, plus je me rends compte qu'il existe un abîme entre la culture de ce pays et la notre. Je pensais arriver à trouver une toute petite passerelle au dessus de ce gouffre. J'y ai renoncé après sept années passées dans ce pays et je pars le mois prochain pour une autre île, que je ne connais absolument pas, la Crète. Qui, tu dois t'en douter, n'a rien à voir avec le tourisme sexuel.

Ce n'est plus un problème pour moi. Comme disait Desproges, le sexe c'est comme l'ennemi, il suffit de tirer dessus de temps en temps pour avoir la paix.

Je te souhaite le meilleur,

Très cordialement,


Vendredi 25 Mars 2016

Lu 5581 fois


1.Posté par Pierre MAIRÉ le 25/03/2016 16:48
Salut Guy,

Ton ressenti à propos de la Thaïlande peut être généralisé à beaucoup d'autres contrées et, notamment, colle bien avec ce que j'ai vu à Madagascar, où le vazaha s'illusionne et se perd beaucoup, digéré par la famille dans le besoin...

à+

2.Posté par leb le 09/09/2016 17:00
guy...tu as 70 ans et tu t imagine qu'une thai va t'aimer? non c'est ton argent qu'elle veulent. je suis mariee a une thai, j ai 30 ans, elle 24...marie en juin 2015 et nous vivons en france depuis nov 2015. sa famille est pauvre mais de bangkok (les filles de l issan sont a fuir direct) et hormis la dot de 30000, jamais je n'ai envoye de lnargent...question d'education tu vois! en bref on peut etre pauvre mais garder sa dignité....comme partout ailleurs.

3.Posté par GUY DERIDET le 11/09/2016 15:03
@leb
Je vous suggère de relire attentivement mon article et notamment ce paragraphe, avant de vous livrer à des supputations fallacieuses :

"Personnellement, j'ai vécu sept années dans ce pays et mes relations amoureuses n'ont jamais dépassé la durée d'une nuit. Ainsi, je n'ai jamais eu de problèmes et mes rapports ont souvent été très satisfaisants, mais dûment limités à une relation sexuelle tarifée. Je suis très heureux moi aussi de toujours avoir, à 70 ans, une vie sexuelle bien remplie, mais cela reste d'ordre sexuel uniquement et fait toujours l'objet d'une rémunération, comme il est normal dans ce genre de relations. "

Une précision : "personnellement, c'est moi !"

4.Posté par samuel le 04/10/2016 14:31
Bonjour,

Je vis une belle histoire d'amour avec une thaïlandaise, notre histoire est ici en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7yLlX7qxoDo et à l'issu de cette histoire nous avons crée un site sérieux pour que d'autres personnes aient la possibilité de revivre une histoire identique.

www.thaidatevip.com

Bonne rencontre à tous !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique