WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




De quoi vous dérider, j'espère


Des perles de tribunaux, des perles de profs et de parents, et une histoire d'armoire à dormir debout.

Au fait savez vous ce que veut dire deridet en latin ? Qui se moque ! Ce ne sont pas mes profs du secondaire qui auraient dit le contraire. Depuis je me suis bien calmé. Non ?



Perles de tribunaux

Voici une sélection de questions réellement posées à des témoins par des avocats durant des procès aux Etats-Unis et, dans certains cas, il y a la réponse donnée par des témoins qui ont le sens de la répartie. Ces phrases sont extraites d'un livre appelé " Disorder in the Court. "

AVOCAT: Docteur, avant de faire votre autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
TÉMOIN: Non.
AVOCAT: Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
TÉMOIN: Non.
AVOCAT: Avez-vous vérifié s'il respirait ?
TÉMOIN: Non.
AVOCAT: Alors, il est possible que le patient ait été vivant quand vous avez commencé l'autopsie
TÉMOIN: Non.
AVOCAT: Comment pouvez-vous en être certain, Docteur ?
TÉMOIN: Parce que son cerveau était sur mon bureau dans un bocal.
AVOCAT: Mais le patient ne pouvait-il quand même pas être encore en vie?
TÉMOIN: Maintenant que j'y pense, il est possible qu'il soit encore en vie, en train d'exercer le métier d'avocat quelque part

AVOCAT: Qu'a donné le prélèvement de tissu vaginal ?
TÉMOIN: Des traces de sperme.
AVOCAT: Du sperme masculin ?
TÉMOIN: C'est le seul que je connaisse.

AVOCAT: Avez-vous couché avec lui à New York ?
TÉMOIN: Je refuse de répondre à cette question.
AVOCAT: Avez-vous couché avec lui à Chicago ?
TÉMOIN: Je refuse de répondre à cette question.
AVOCAT: Avez-vous couché avec lui à Miami ?
TÉMOIN: Non.


AVOCAT: Quel est le jour de votre anniversaire ?
TÉMOIN: 15 juillet.
AVOCAT: Quelle année
TÉMOIN: Chaque année.

AVOCAT: Cette maladie, affecte-t-elle vraiment votre mémoire ?
TÉMOIN: Oui.
AVOCAT: Et de quelle manière cela affecte-t-il votre mémoire ?
TÉMOIN: J'ai oublié.
AVOCAT: Vous avez oublié...Pouvez-vous nous donner un exemple de ce que vous avez oublié

AVOCAT: Quelle fut la première chose que votre mari vous a dit quand il s'est réveillé ce matin-là ?
TÉMOIN: Il a dit " Où suis-je Cathy? "
AVOCAT: Et pourquoi cela vous a-t-il mis en colère ?
TÉMOIN: Mon nom est Susan.


AVOCAT: Et à quel endroit a eu lieu l'accident ?
TÉMOIN: Approximativement au kilomètre 499.
AVOCAT: Et où se trouve le kilomètre 499 ?
TEMOIN: Probablement entre les kilomètres 498 et 500.>

AVOCAT: A quelle distance étaient les véhicules au moment de la collision ?

AVOCAT: Vous étiez là jusqu'à ce que vous partiez, est-ce exact?

AVOCAT: Docteur, combien d'autopsies avez-vous effectuées sur des morts?
TEMOIN: Toutes mes autopsies on été effectuées sur des morts.

AVOCAT: Vous souvenez-vous à quelle heure vous avez examiné le corps?
TÉMOIN: L'autopsie a commencé vers 20h30.
AVOCAT: Et Mr. Dennington était mort à cette heure?
TÉMOIN: Non, il était assis sur la table à se demander pourquoi je l'autopsiais…

Perles de profs et de parents

De quoi vous dérider, j'espère
Appréciations de professeurs


« Attentif en classe… au vol des mouches »

« A touché le fond, mais creuse encore… »

« En nette progression…vers le zéro absolu ! »

« Participe beaucoup à la bonne ambiance de la classe. Se retourne parfois… pour regarder le tableau »

« Elève brillant… par son absence. »

« Dors en cours, sur le clavier ou le tapis de souris, selon l’urgence »

« Des progrès mais est toujours nul »

« L’apathie a un visage »

« Un vrai touriste aurait au moins pris des photos »

« En forme pour les vacances »

« Fait preuve d’un absentéisme zélé »

« Fait des efforts désespérés…pour se rapprocher de la fenêtre »

« Hiberne probablement…printemps arrivé, toujours pas réveillé »
« sait lire, saura bientôt écrire, quand à compter… … »

« des lacunes dans sa nullité » Celle là, elle fut pour moi et je ne l'ai jamais oublié (NDLR)


Mots d’excuses des parents d’élèves, recopiés avec les fautes d’orthographe


Monsieur
Paul est tombé hier soir de bicyclette; il a eu le front ouvert et le pantalon déchiré. Le docteur l’a recousu et je vous le renverrai quand il sera repassé. Mes respects. »


Madame
Irène sait déchirer la jambe a un fil de ronce. Je lui ai mit de l’alcool et une bande vieille peau autour. Je vous demanderai qu’elle ne joue pas à la récréation. Merci »

Madame
Ma fille ne peut pas aller à l’école. Elle va du haut et du bas. Quand elle ira plus elle ira. »

Messieurs
je n’est pas comprit que Gérard aille un zéro en composition d’orthographe alor qu’ici il a pas de fotes dans les dictés qu’ont lui fé fer a la maison. Veullé revoir sa copie. Remerciement. »

Monsieur l’instituteur
Ses notes à Bernard descende tout les mois. C’est vous qui devené plus sévère ou c’est lui qui deviens paresseux. Dites le nous pour qu’on ces vice vite. »

Monsieur
Vu que Léon a le ver solitaire, veuillez l’autoriser à manger son cent d’ouiches à lar écréation. Merci. »

Madame
Mireille est rentrée hier soir avec une bonne grippe. Je lui ai fait garder le lit et lui ai donné un bon grog avec un sexe de citron. Si cela lui fait de l’effet, je la renverrai vendredi. »

Mademoiselle
Veuillez excuser ma fille Carméla de s’être apsenté car elle avait la fièvre et le rhum ! »

Monsieur
Ma mère étant au plus mal, j’ai gardé le petit devant l’extrait montion. Je vous envoie le certificat médical de sa grand-mère. Ne lui dites rien, je vous prie. La mort le punira assez. »

Monsieur le Directeur
Norbert s’est électrifié en réparant une lampe s’est pourquoi il a une ampoule a sa main bande dont je mets au courant. »

Monsieur
Serge s’est ouvert le talon de la main avec le couvercle d’une boite de conserve. Quand il sera siquatrisé, je vous l’enverrai de nouveau. »

Monsieur le maitre d’école
L’ane étant malade veiller autorisé mon fil a le remplacé pour la journée de demain. Ca m’obligerait beaucoup a cause des foins. Merci

Monsieur
Joseph ma porter les fotos. Elle sont toute noire. Tacher de tiré sa au clair sinon jan veu pas. »
(NB – Il s’agissait de négatifs en vue d’un tirage groupé)

Monsieur
Louis a été empoisoné par de la crème aux œufs pas frais et moi aussi ainsi que mon mari. Je ne vous envoie donc qu’Isabelle aujourd’hui. Elle na rien parce qu’elle a eu la chance d’être puni et d’être privé de dessert. Vous êtes toujours invité à la maison avec madame. Je vous diré le jour quand ça ira mieux pour nous. »

Mademoiselle
Paulette a manqué hier pour cause qu’on déménagai. Rendai lui son mot car ji ai marquer les comission au derrière pour ce soir. Elle sen rapelera pas sans ça. Merci »

Madame
Mireille est restée à la maison ces derniers jours car elle n’est pas dans son assiette; je crois que c’est l’agin gras qui commence ! »



L'armoire

L'armoire

Une femme reçoit souvent son amant pendant que son mari est au travail.

Un jour, son fils de 8 ans se cache dans l'armoire pour voir ce que sa mère fait avec cet homme-là. Un moment plus tard, le mari rentre à l'improviste.

Paniquée, la femme cache son amant, dans la même armoire.
- le fils : fait sombre ici.
- l'amant : ouais c'est vrai
- le fils : j'ai un ballon de foot
- l'homme : content pour toi
- le fils : tu veux l'acheter ?
- l'homme : non merci
- le fils : mon père est là dehors
- l'homme : ok, combien
- le fils : 250 euros

Quelques jours plus tard, le fils se retrouve à nouveau dans l'armoire en compagnie de l'amant de sa mère.
- le fils : fait sombre ici
- l'homme : ouais c'est vrai
- le fils : j'ai des super baskets
- l'homme se rappelant la dernière fois, grimace : combien ?
- le fils : 500 euros

Quelques jours plus tard, le père dit à son fils : mets tes baskets et prends ton ballon, on va faire une partie.
- le fils : j’ peux pas, j'ai tout vendu
- le père : pour combien ?
- le fils : 750 euros
- le père : c'est inadmissible d'arnaquer les gens comme ça. Ces affaires n'ont jamais côté ce prix là. Je t'amène à l'église pour te confesser.

Le père amène son fils à l'église, le pousse dans le confessionnal et ferme la porte.

- le fils : fait sombre ici !
- le curé : merde, maintenant t'arrête tes conneries !

Mardi 11 Septembre 2007

Lu 3618 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique