WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Cowspiracy : le secret du développement durable

Quelle est la plus grande cause du dérèglement climatique de plus en plus accéléré de notre planète? Si vous ne savez pas répondre, sachez que vous n'êtes pas les seuls. Les plus grands groupements écologiques du moment ne le savent pas non plus. Ou ne veulent pas le savoir?



Cowspiracy : le secret du développement durable
Cowspiracy est un documentaire d’importance majeure. Controversé, il se penche sur l’impact de l’élevage sur l’environnement. Kip Andersen, producteur et directeur du film, révèle des informations exclusives portant sur les politiques de groupes environnementaux comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, and Rainforest Action Network en plus de statistiques alarmantes sur les impacts que génèrent la consommation de viande.

Le 17 novembre 2014, l’équipe Mr Mondialisation assistait à la première projection du film en France. Nous vous avions livré nos impressions à chaud dans un article. On y apprend notamment que, selon les données de l’ONU (Livestock’s long shadow), la cause principale des problèmes environnementaux tels que la déforestation, la pollution de l’eau, l’acidification des océans ou les émissions de gaz à effet de serre est l’élevage industriel.

Mais pourquoi donc cette cause est si peu combattue par les principales ONG si elle est factuellement (toujours sur base des données de l’ONU) la première cause de pollution, avant l’avion, l’industrie pétrolière ou d’autres sources polluantes. Le reportage forcément controversé révèle que des ONG telles que Greenpeace pourraient être influencées par des lobbies de l’élevage pour garder la discrétion sur la cause principale des problèmes environnementaux de notre planète.

Le film s’avère être un électrochoc pour les écologistes convaincus que leurs actions quotidiennes suffisent à lutter contre les maux de la planète alors que ces problèmes se résoudraient drastiquement si nous cessions de faire vivre l’industrie de l’élevage intensif en mangeant moins, mieux, voir plus du tout de viande industrielle.

Source : Mr Mondialisation  


N.D.L.R


Controversé ? La tête que font les responsables des ONG lorsqu'on pose franchement la question de la responsabilité première de l'élevage est suffisamment éloquente!

Je ne sais qui a fait les sous-titres en français mais qu'il soit ici remercié.

A mon sens, le constat est accablant pour l'industrie agro-alimentaire et les O.N.G, et la démonstration imparable.

Pour ce qui est de la solution proposée, à savoir le végétalisme pour tout le monde, je serais plus circonspect. Même si ce mode de vie se répand de plus en plus. En effet, d'une part je doute que beaucoup de gens se résignent dans un délai bref (moins de 20 ans?) à changer totalement d'alimentation sans y être contraints. J'ai bien peur que la plupart des gens vont faire ce que font les O.N.G : tourner la tête et regarder ailleurs. Et sans qu'on ait besoin de leur graisser la patte.

D'autre part, compte tenu de l'influence énorme du lobby agro-alimentaire et de la lâcheté de la plupart de nos responsables politiques, ce n'est pas demain la veille que l'élevage, et la mise à sac des ressources piscicoles seront éradiqués.

Une fois encore, on retombe sur les mêmes causes de tous nos maux: le fric et la force des habitudes. Mais il est tout de même bon de prendre conscience que si notre planète court à sa perte c'est avant tout parce que la plupart de ses habitants aiment trop bouffer de la viande et des produits laitiers.

 

Ne sursautez pas! Si demain nous arrêtions en majorité de bouffer ce qui va tuer notre terre, le lobby mentionné plus haut serait bien obligé d'investir son pognon dans autre chose. En vérité ce sont toujours les consommateurs, quand ils sont correctement informés, qui auront le dernier mot.
 

Pour les politiques, je ne m'inquiète pas : ils trouveront toujours, eux, d'autres râteliers où se sustenter. Je suis dur avec eux? Excusez-moi, mais en principe, ce sont eux, les premiers, qui devraient se battre pour faire cesser ces exactions. Vous les entendez sur ce sujet ô combien important pour la survie de l'humanité? Ils ne seraient pas au courant? Dans ce cas, qu'ils changent de métier. Avec leur savoir-faire dans l'art de manipuler les foules, et leur carnet d'adresses, ils n'auront au mal à se recycler.

 



Lundi 16 Février 2015

Lu 841 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique