WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Connaissez vous Philippe Jaroussky ?


Philippe Jarousky est un contreténor français né en 1978.

Philippe Jaroussky a une formation initiale de violoniste et obtient un premier prix au CNR de Versailles. Il obtient, en 2001 son diplôme de chant au département de musique ancienne du conservatoire national de région de Paris avec les félicitations du jury. En 2004, il a été lauréat des Victoires de la musique classique dans la catégorie "révélation artiste lyrique". Il a été nominé à celle de 2005. En 2007, il a été lauréat des Victoires de la musique classique dans la catégorie "artiste lyrique de l'année". Philipe Jaroussky a déjà réalisé trois disques récital. IL est numéro 1 des ventes de musique classique et numéro 2 des album vendus chez Fnacmusic. Source Wikipedia



Connaissez vous Philippe Jarroussky ?

Connaissez vous Philippe Jaroussky ?


Qu'est ce qu'un contreténor ?

Dans la musique occidentale, et plus précisément, la musique classique, un contreténor (ou contre-ténor) est le type de voix masculine utilisant généralement la technique de la voix de fausset, et dont la tessiture correspond à peu de chose près à celle de la haute-contre (dont c'est la voix naturelle, sans utilisation de la technique de voix de fausset ou de tête), ou encore, à celle du contralto féminin.

Le contreténor a connu ses heures de gloire au cours de la Renaissance et pendant la période baroque. Ils font suite aux castrats. L'emploi de ce type de tessiture est en partie due à l'interdiction des chanteuses femmes par certains papes (Clément IX et Innocent X en particuliers). À partir de la période classique, cette technique vocale n'a pratiquement plus été utilisée. Ce n'est qu'au milieu du XXe siècle que les contreténors ont été remis à l'honneur, à l'occasion de la redécouverte du répertoire de la « musique ancienne » (c'est-à-dire, la musique antérieure à la période classique). Il existe, par ailleurs, un repertoire plus contemporain, notamment dans les Songes d'une nuit d'été de Benjamin Britten ou Le Grand macabre de György Ligeti.

Charles Brett, Alfred Deller, James Bowman, Paul Esswood, René Jacobs,Thomas Hervé et Andreas Scholl ainsi que Philippe Jaroussky sont des exemples de contreténors.

L'acceptation du terme de contreténor pour désigner une voix très aigüe provient plutôt de l'anglais. À la Renaissance, en France, la partie de contre-ténor désignait une ligne de chant qui sonnait "contre" celle de la ligne de ténor. Elle avait alors une tessiture assez comparable à la ligne de ténor. Peu à peu la ligne de contre-ténor s'est scindée en deux lignes de tessitures distinctes: la ligne de contre-ténor haute et la ligne de contre-ténor basse, qui ont donné les lignes de contre-alto et de basse.

En français, la voix de contre-ténor peut être aussi appelée "alto masculin" ou "falsettiste alto". Source Wikipedia

NDLR

J'ai acheté l'album Vivaldi chez Fnacmusic et depuis je l'écoute en boucle. Le matin au réveil, ça vous met de bonne humeur pour toute la journée !


Vendredi 11 Janvier 2008

Lu 6809 fois


1.Posté par firenze le 22/11/2008 12:24
je pourrais allez voir un opera juste pour entendre un contreténor. C'est si beau. Cette voix donne une dimension feminine à ces hommes, une sensibilité,oui, tres feminine. Cette voix pure et legere avec leur corps masculin leur donne une dimension ambigue qui n'est pas pour me deplaire :) (j'adore Andreas Scholl et Philippe Jaroussky)

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique