WEB SIDE STORIES

« Jamais homme sage n'a souhaité rajeunir » [Jonathan Swift]




ChromePlus : quand Google rit jaune!

Des développeurs chinois viennent de sortir, à partir de la version open source de Chrome = Chromium, une version améliorée de Google Chrome qu'ils ont baptisé ChromePlus.



ChromePlus : quand Google rit jaune!

 

Google est en train de découvrir les joies de l'open source. Je m'explique. Il existe depuis la sortie de Google Chrome, le navigateur de Google, une version open source appelée Chromium. Les meilleures découvertes de cette version open source sont progressivement intégrées dans la version définitive de Google.

 

Chromium est très productif car il sort plusieurs versions nouvelles toutes les heures ! A titre d'exemple la version officielle de Chrome en est à la version 3, la version Chromium en est a la version 4.

 

Une version open source cela veut dire que son code informatique est ouvert à tout le monde. Ce qui, au passage, n'est jamais le cas chez Microsoft. où tous les logiciels sont propriétaires, donc fermés.

 

Les chinois se sont donc appropriés un des dernières versions Open de Chromium, la 4.0.222.3 pour être précis, et l'ont amélioré, en ajoutant quelques fonctions très utiles, et en conservant bien sûr toutes les fonctionnalités de Chromium.

 

Ce qui donne ChromePlus que l'on trouve ici : http://www.chromeplus.org/


Et que l'on peut télécharger ici :http://www.chromeplus.org/download.html

 

Personnellement j'utilise Chromium depuis le début, qui en est aujourd’hui à la version 4.0.228, et j'avoue que les innovations de ChromePlus sont assez intéressantes, à savoir :

 

Smartlink : La possibilité, en faisant glisser n'importe quel lien d'une page, de faire ouvrir le lien dans un autre onglet, en tâche de fond. Vous lisez une page, vous faites glisser un ou plusieurs liens, et ils s'ouvrent dans des onglets différents, en tâche de fond. Très pratique. et on devient vite accro à cette manœuvre. Le temps de finir la lecture d'une page, et les liens sélectionnés sont ouverts et prêts à être consultés.

 

Un mode Internet Explorer pour les pages qui refusent de s'afficher avec Chrome. Il existe encore des sites qui ne connaissent qu'Internet Explorer, le navigateur le plus populaire, car fourni avec Windows, mais aussi le moins performant comparé à Chrome, Opera, Firefox, ou Safari. Microsoft n'a jamais aimé Internet. La philosophie d'Internet (Open Source, gratuite) étant absolument contraire à sa propre philosophie qui est : business et money, avant tout.

 

Double clic pour fermer un onglet. Ca n'a l'air de rien, mais c'est beaucoup mieux que le clic sur la croix traditionnelle, surtout quand elle est cachée.

 

Mouvements à la souris. Très pratique également, Vous appuyez sur le bouton droit de la souris, vous faites glisser vers la droite, et vous passez à la page suivante. En glissant vers la gauche : page précédente. Des dizaines de manipulations sont pré-programmées dans ChromePlus. En  revanche on ne peut créer ses propres mouvements. Lorsqu'on prend la peine d'apprendre les différents mouvements de souris on gagne beaucoup de temps. Ca marche aussi avec les ordinateurs portables dépourvus de souris mais comportant un touchpad. Il faut appuyer sur la touche droite tout en déplaçant le doigt sur le touchpad.

 

Gestionnaires de téléchargements reconnus, avec menu contextuel. Le module de base de Chrome en la matière est assez rudimentaire. ChromePlus permet d'utiliser les principaux gestionnaires de téléchargements à savoir :

 

  • Orbit downloader
  • Flashget3
  • Flashget mini
  • Netx
  • Webthunder
  • IDM

 

Mon préféré est IDM, soit Internet Download Manager, qui a l'avantage d'être d'origine compatible avec Chrome. La différence c'est qu'avec IDM je télécharge à 300-400 kbits, alors qu'avec le gestionnaire natif de Chrome je plafonne à 80 kbits. Le principe des gestionnaires de téléchargements c'est, je le rappelle, d'ouvrir plusieurs connexions en même temps, de télécharger puiseurs parties du fichier simultanément pour les assembler ensuite. Avec IDM j'ai 16 connexions simultanées ! 

 

Last but not least, cette seule fonctionnalité va en ravir plus d'un et faire enrager Google : " Removed Chrome background communications !" Ce qui veut dire que tous les "mouchards" de Google, à partir de ChromePlus, sont désactivés ! Voila qui devrait convaincre ceux qui ne veulent pas utiliser Chrome en raison de la "curiosité" bien connue de tous les outils gratuits de Google. 

 

Et ne pas faire plaisir du tout aux pontes de Google. Mais ce sont les joies de l'Open Source et Google a choisi ce mode de développement des le départ pour Chrome.Certains critiquent les développeurs (chinois) de ChromePlus en disant qu'il n'est pas fair play de piquer le boulot des developpeurs de Chromium. Mais c'est exactement ce que fait Google avec la version open source Chromium. Dont il intègre progressivement toutes les innovations dans sa version officielle de Chrome. 

 

La différence, de taille, c'est que les developpeurs ajoutent des fonctionnalités, fort intéressantes, à Chromium alors que l'ajout principal de Google à Chromium ce sont, ce que l'on appelle pudiquement "les communications en tâche de fond " C'est à dire tout ce qui permet à Google d'améliorer son fond de commerce.

 

Certains posent la question : ChromePlus est il meilleur que Chrome ? La réponse est évidement oui. Puisque ChromePlus ajoute des fonctionnalités à une des versions les plus récentes de Chromium. Qui, je le rappelle, en est a la version 4, au lieu de 3 pour la version officielle. De plus, ChromePlus enlève les mouchards et reste gratuit. Que demander de plus ?

 

Personnellement, j'ai adopté ChromePlus et je m'en porte fort bien. Lorsque centaines pages ne s'affichent pas correctement le mode Internet Explorer est bien pratique. J'utilise aussi Opera 10 qui est lui aussi dépourvu de mouchards et très rapide. Et meilleur, en ce qui concerne la vidéo, domaine dans lequel les développeurs de Chrome ont toujours un problème avec les différences versions de Flash et de Shockwave. Ce qui est parfois fort agaçant. 

 

Grosso modo lorsque vous surfez sur vos sites habituels ChromePlus est le plus rapide. En revanche des que vous explorez des sites nouveaux Chrome Chromium et ChromePlus commencent à ramer un peu. Tout est relatif ; ramer pour Chrome c'est crawler pour Internet Explorer (sauf quand il est amélioré par... Google, voir le billet sur le Google Frame sur ce site) Ce qui n'est pas le cas d'Opéra qui se révèle souvent le plus rapide pour les sites nouveaux pour votre ordinateur.

 

En tout état de cause, avec les disques durs géant dont nous disposons actuellement on peut se permettre d'utiliser deux ou trois navigateurs en fonction de ses besoins du moment. Quand j'écris mes billets (Google Docs) ou je parcours mes sites favoris (Igoogle) j’utilise ChromePlus. Quand je pars à la pèche sur Internet, je préfère Opera.

 

L'avantage de l'open source c'est que n'importe quel développeur peut, à partir de la version Chromium, proposer une version améliorée. Sans avoir a perdre du temps à tout réinventer.


Pour un capitaliste c'est évidement une aberration. Pour les utilisateurs, c'est tout "bénéfice", si j'ose dire.

 

 

 

 

 

 

:

 

 



Jeudi 29 Octobre 2009

Lu 5460 fois


1.Posté par Johan EQUIXOR le 02/11/2009 14:33
L'intérêt de l'Open Source c'est que ça marche dans les deux sens. Rien n'empêche donc Google de reprendre à son compte toutes les avancées de Chrome Plus.
A ce petit jeu, comme l'explique si bien notre ami Guy, c'est l'utilisateur qui est gagnant :)

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito