WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Billet d'humeur du 05/06

L’esprit de justice selon RAFFARIN.

Déficit de la Sécu : 12 milliards d’euros
Montant des exonérations attribuées par le gouvernement aux entreprises depuis 10 ans : 113 milliards.

L’Etat assassin
C’était récemment la journée sans tabac.

Je constate que le tabac est reconnu par tous, sauf les cigarettiers bien entendu, comme un produit mortel pour la santé. C’est même écrit sur tous les paquets de cigarettes : le tabac tue ! Dans le monde une personne meurt toutes les 6 secondes à cause du tabac.

Dans ces conditions comment l’Etat peut il laisser en vente libre sur le marché un produit mortel pour la santé de nos concitoyens ?



Billet d'humeur du 05/06
GUY DERIDET A.A.S.U

L’esprit de justice selon RAFFARIN.

 

Déficit de la Sécu : 12 milliards d’euros

Montant des exonérations attribuées par le gouvernement aux entreprises depuis 10 ans : 113 milliards.

Moralité : le gouvernement hurle au charron quand  il s’agit de financer le déficit de la Sécu. En revanche il n’a aucun problème pour payer tranquillement la même somme aux entreprises depuis 10 ans !

Et Raffarin ose affirmer le 26 mai, sur France-Inter, qu’il veut " répartir les efforts sur tous les Français par esprit de justice " !

Alors qu’en fait la réforme doit rapporter 5 milliards, dont seulement 700 millions seront à la charge des entreprises.

Si je compte bien cela fait 14 % à la charge des entreprises et 86 % à la charge des assurés.

M. RAFFARIN a une étrange conception de l’esprit de justice ! Et cela n’étonne plus personne.

« Les financiers ne font bien leurs affaires que lorsque l'État les fait mal » Talleyrand

 

L’Etat assassin

 

C’était récemment la journée sans tabac.

Je constate que le tabac est reconnu par tous, sauf les cigarettiers bien entendu, comme un produit mortel pour la santé. C’est même écrit sur tous les paquets de cigarettes : le tabac tue ! Dans le monde une personne meurt toutes les 6 secondes à cause du tabac.

Dans ces conditions  comment l’Etat peut il laisser en vente libre sur le marché un produit mortel pour la santé de nos concitoyens ?

Parce que l’Etat est un assassin !

Je rappelle qu’un crime avec préméditation, cela s’appelle un assassinat.

L’Etat, étant parfaitement informé des dangers mortels du tabac, commet donc un assassinat en laissant  en vente libre sur le marché un produit reconnu mortel. Et en plus il en tire des revenus substantiels ! Non seulement l’Etat tue, mais c’est pour de l’argent !

Que faire ? Mon opinion est qu’il faut interdire le tabac en vente libre et le prescrire sur ordonnance aux accros impénitents.

Scandale ? On a bien supprimé le tabac des avions, des aéroports, de la plupart des lieux publics. Et il n’y a pas eu d’émeutes, que je sache. Un jour ou l‘autre on sera obligé d’interdire le tabac ; autant économiser tout de suite le nombre de victimes.

En Irlande on vient d’interdire le tabac dans les pubs, ce qui était proprement inimaginable. Pas de problème. Pourtant l’Irlandais, surtout l’irlandais imbibé, est réputé pour avoir la tête près du bonnet !

En fait les gens sont maintenus convaincus que le tabac est plus que mauvais pour la santé. Les fumeurs invétérés eux-mêmes ont pour la plupart mauvaise conscience. Les autres ne sont que des morts vivants. Et je ne crois pas les fantômes.

Bien sûr l’interdiction n’empêchera pas les trafics souterrains mais au moins cela sera un trafic illicite et caché. Et le tabac deviendra hors de prix. Réservé aux riches, certes mais après tout il vaut mieux que ce soit eux qui partent en premier, c’est bon pour la transmission des patrimoines. On constate pourtant en ce moment que sont surtout les pauvres, et particulièrement les pauvres des pays pauvres, qui fument le plus. Et qui partent en fumée.

En fait je suis persuadé que la plupart des gouvernants de ce pays sont de mon avis quand à la nécessité d’interdire le tabac le plut tôt possible. Mais ce qui est grave, c’est que ce qui les empêche de bannir le tabac de notre société c’est essentiellement le manque à gagner que cela entraînerait. Ainsi que le mécontentement du lobby des cigarettiers, qui sont à la tête de sommes colossales, et des buralistes dont le poids politique auprès de Chirac et de Raffarin a pu récemment être mesuré.

Au demeurant le tabac n’est pas le seul exemple de la duplicité de nos gouvernants. Prenez la vitesse : comment peut on laisser en vente libre sur le marché des voitures, ou des motos,  qui roulent à 300 à l’heure, quand la vitesse est limitée à 130 km sur les autoroutes et 90 sur les nationales?

Encore une fois la réponse est dans le fric. Les bagnoles ça rapporte beaucoup d’argent à l’Etat et aux industriels qui les vendent. Et qui savent hausser le ton devant tous les Raffarin qui se succèdent.

De fait, la seule chose qui marche dans nos sociétés c’est le fric. Ce n’est pas une découverte, certes, mais on le vérifie quand même tous les jours. Regardez les récentes campagnes en matière de sécurité. On a trouvé dans le radar un outil qui en même temps diminue les accidents et augmente massivement les recettes de l’Etat.

Il faut impérativement trouver un outil de ce genre dans la lutte pour l’éradication du tabac de nos sociétés.

Une suggestion ; sur les paquets de cigarettes la photo de Chirac, tout sourire, ou bien celle de Raffarin, le pouce levé, ou encore celle de Juppé, les mains jointes, me sembleraient très dissuasives.  Elles feraient immédiatement comprendre aux fumeurs impénitents que peut être ils risquent de mourir, mais que certainement les sus nommés les prennent pour des cons !

Autrement dit, s’il est vrai que si le fumeur peut affronter sereinement la possibilité qu’il puisse mourir du tabac, il encaissera très difficilement la certitude d’être pris pour un con !

 

N.B à l’attention des fumeurs (que j’entends grommeler d’ici) j’ai fumé 2 paquets par jours pendant 30 ans. Je ne fume plus depuis 10 ans (voir «  Comment j’ai arrêté de fumer »  sur ce site, module Recherche : mot clé tabac) Et je fais indéniablement partie des gens qui détestent être pris pour des cons.

 

Allez, quelques citations pour vous dérider.

 « Quand il lut quelque part que fumer pouvait provoquer le cancer, il arrêta de lire » Mark TWAIN

« Une cigarette c’est du tabac dans du papier, avec du feu à une extrémité, et un imbécile à l’autre.»  Philippe Maurice

 « Que le fumeur se suicide, après tout, c’est son problème. Mais il ne doit jamais oublier qu’avant, pendant et après sa mort, il empoisonnera son entourage ! » G.D

« Le produit le plus efficace pour arrêter de fumer, c'est le gaz ». P. Legaré

« -Ca vous dérange si je fume ? demanda Sara Bernard à Oscar Wilde

-Vous pouvez même brûler, ça me laissera froid ! fut la réponse »

« Les gens me disent toujours que ma fumée les incommode ; et alors ? Moi elle me tue ! »

« Tôt ou tard tout le monde arrête de fumer, mais il y en a qui sont plus pressés que les autres. »

« Rappelez vous : si vous fumez après l’amour, c’est que vous le faîtes trop vite.» Woody Allen  

 

 

 

 


Samedi 5 Juin 2004

Lu 4634 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique