WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




130.000 fonctionnaires bénéficieront d'un rattrapage salarial

130.000 fonctionnaires d'Etat, sur 2,5 millions, vont recevoir en moyenne 740 euros brut au titre du mécanisme de rattrapage salarial (Gipa) mis en place par le gouvernement, ont indiqué aujourd'hui les ministres en charge de la Fonction publique.



130.000 fonctionnaires bénéficieront d'un rattrapage salarial
La Gipa (garantie individuelle du pouvoir d'achat) est attribuée en 2008 aux agents ayant perdu du pouvoir d'achat entre le 31 décembre 2003 et le 31 décembre 2007, sous forme de complément financier.

Les premiers versements ont été effectués sur les fiches de paye de 22.000 fonctionnaires d'Etat au mois d'octobre et au total, 130.512 (8,4%) en bénéficieront d'ici la fin de l'année, a expliqué le ministre du Budget et de la Fonction publique Eric Woerth.

Le montant moyen perçu s'élève à 740 euros bruts. Les agents de catégorie C, la moins rémunérée, recevront en moyenne 93 euros et ceux de catégorie A, la mieux rémunérée, 1.082 euros.

Au ministère de l'Education nationale (plus d'un million d'agents), 56.000 agents en bénéficieront pour un montant moyen de 1.106 euros bruts.

Le mécanisme concerne les agents des trois Fonctions publiques (d'Etat, hospitalière, territoriale), titulaires et non-titulaires. Dans la Fonction publique hospitalière, 6% du personnel en bénéficiera, soit 46.000 agents surtout de catégorie B (intermédiaire). Les données pour la Fonction publique territoriale ne sont pas encore disponibles.

Pour l'Etat, la Gipa représente un coût de 100 millions d'euros en 2008, financé par chaque ministère et non par les économies liées à la suppression de postes de fonctionnaires, a précisé Eric Woerth. Pour les hôpitaux publics, elle représente 23 millions d'euros.

En 2009 aussi

«Compte tenu du pic de l'inflation en 2008», le mécanisme sera à nouveau mis en place en 2009 pour la période de référence 2004-2008, a annoncé le ministre.

Cet «outil de mesure du pouvoir d'achat nous éloigne du contentieux» avec les syndicats, s'est félicité le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, André Santini.

Sur le point d'indice (base de calcul du traitement des fonctionnaires), fixé à 0,8% pour 2009, «je ne rouvre pas la discussion: les choses sont arrêtées», a dit Eric Woerth.

Pour améliorer le pouvoir d'achat des fonctionnaires, les syndicats mettent en avant le point d'indice, qui augmente collectivement les salaires, tandis que le gouvernement veut favoriser les mesures individuelles, comme la Gipa ou la prime au mérite.

Un document officiel sur la Gipa à télécharger ici

NB

Qui bénéficiera de cette mesure ? Mystère et boule de gomme ! 130 000 sur 2,5 millions de fonctionnaires, c'est pas grand chose. Encore de la poudre aux yeux. Ca coûte moins cher que d'augmenter les traitements et ça permet de bomber la poitrine pour pas cher. Encore une fois, ce n'est pas du social ; c'est un piège à com' !

Mercredi 12 Novembre 2008

Lu 3514 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique